You are currently browsing the tag archive for the ‘John NOËL’ tag.

De John à George, et du développement très très durable (1704/1928/1960 )

Les archives mènent à tout : de l’enquête policière au développement durable, j’en ai eu encore un exemple ce matin.

Habituellement, hors le cadre d’une recherche précise, j’extrais les documents de leur boite au fur et à mesure de leur rangement jusqu’à ce qu’un nom attire mon attention et la retienne.

Ce matin, les noms de Royer et Baillif me font m’arrêter sur un contrat. Il s’agit d’un contrat de vente de Guy Royer à Etienne Baillif du 29 octobre 1704 ; Dans la marge de cette convention il est écrit  « John NOEL ». Ce script est particulier: il y a en effet comme un doublement du L qui se terminerait en une cédille. Cette curieuse façon d’écrire Noël, je l’ai déjà vu sur un acte ultérieur de George Noël.

George aurait il d’abord été John ?

Des indices : George est arrivé en Avril 1704, le contrat est d’octobre 1704 et le vendeur Guy Royer est son beau-père depuis un mois.

Il y a-t-il eu, en cet acte une mauvaise interprétation due à la langue anglaise ? Le corps de l’acte ne donne aucune indication quant à ce «  john ».

Alors …

Mais ce document est aussi source d’autres considérations, à savoir le développement durable. Et j’oserais écrire très très durable. En effet, pour des raisons économiques lointaines mais qui pourraient être de la même nécessité aujourd’hui, les documents des ADR ont été enveloppés de chemises fabriquées dans d’autres documents. Et, c’est ainsi que cette convention de 1704 a été enveloppée dans un papier émanant du receveur de Bois de Nèfles, en 1928, intitulé « Travaux en régie à la tâche », puis dans un second intitulé « dépenses/recettes » du 27/02/1960.

De 1928 à 1960, où a-t-on vu un recyclage papier d’une telle durée ? Et merci , grand merci à toutes ces personnes qui ont veillé à ne pas gaspiller le papier. Grâce à elles, sur ces papiers destinés, je le suppose, au pilon, on peut voir qu’un descendant Noël, de George ou John ?  a émargé en 1928 au titre des travaux en régie. Il s’agit d’Emmanuel Noël, au titre d’approvisionnement de « menues pierrailles ».

Alors grand merci au personnel des ADR, passé et présent !

Laurence NOËL

St Denis, septembre 2011

©  L NOËL

TEXTES  ET DOCUMENTS SOUMIS À L’AUTORISATION DES AUTEURES AVEC CITATION DE L’ URL DU BLOG

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 25 autres abonnés

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 25 autres abonnés