Huile sur toile, attribué à Rudolph Backhuyzen, 17 ème siècle

Noël, 1672 à bord du navire "le Barbaut"

"(…) nous passames une mer nommée Sargasse. Cette mer est remplie d’herbages & en des endroits si fortement que l’on a peine de voir l’eau. Ces herbages empêchent un vaisseau  de faire beaucoup de chemin. Il est bon d’éviter d’y passer, nous fûmes contraints de le faire à cause des vents d’Est & Sud Est qui nous y jetterent & que nous rencontrâmes un peu après avoir passé la ligne (équinoctialle). On doute si ces herbages prennent racine au fond de la mer où si elles sont poussées en cet endroit par les vents et les Marets. Ces herbes sont jaunes, aux branches desquelles il y a des feüilles faites comme corne de Cerf, & des grains approchans de façon de petit raisin. Apres avoir passé ces herbages, nous continuâmes notre routte assez heureusement jusques au 26. Decembre lendemain du jour de Noel, où estant à la hauteur & par le travers des Isles des Assores, & sur les huit heures du soir il s’éleva un foudre de vent si vehement, que nos voiles furent emportées, & une partie de nos manœuvres rompuës, ainsi démontez de ces choses sans pouvoir remédier pour notre sauveté,  à cause de la continuation d’une des plus furieuses tempêtes que jamais Navires ayant trouvé à la mer. Nous laissâmes aller notre Vaisseau à la mercy de Dieu, de la mer, des vents, & des orages ; Nos plus hardis Navigateurs furent les premiers qui témoignèrent l’appréhension qu’ils avaient de la mort, que nous voyons comme inévitable, c’est pourquoi on résolut d’implorer l’assistance Divine, & de demander à Dieu ce qu’il nous était nécessaire dans le present besoin où nous étions, par l’intercession de Sainte Anne, mère de la Vierge, & fîmmes un vœu général à cette glorieuse Sainte Protectrice des pauvres Navigateurs, dont les miracles fréquents sont assez connus. Nos prières faites, nous connûmes une favorable  assistance du Ciel, & la tempête diminua un peu. Nous fûmmes quatre jours & quatre nuits ainsi exposés à la mercy  des Elémens, sans pouvoir manœuvrer notre Vaisseau."

In :  " Les Voyages faits par le sieur D.B "

Recherche & transcription Laurence Noël

(Remerciements pour l’iconographie à Philippe Lafon)

© S & L NOËL  TEXTES  ET DOCUMENTS SOUMIS À L’AUTORISATION DES AUTEURES

About these ads